C’est en 1874 que l’histoire de la marque Piaget débute à La Côte-aux-Fées dans le Jura suisse à l’initiative de Georges Edouard Piaget, qui démarre une activité de fabrication de mouvements horlogers de haute précision pour des marques de renom. L’atelier familial est vite reconnu par la communauté horlogère comme un atelier fournissant des mouvements horlogers d’exception.

Timothée Piaget prend les rênes de l’entreprise horlogère familiale en 1911, et poursuit le travail de haute précision armé de la même passion de l’horlogerie fine.

Lancement de la marque Piaget 

En 1943, l’entreprise familiale lance la marque Piaget et commercialise les premières montres du même nom.  Ce tournant pour la manufacture est entrepris par les petits-fils des fondateurs Gérald et Valentin Piaget qui seront initiateurs des montres de luxe les plus prestigieuses dans le monde. Le succès de la marque se fait ressentir très rapidement, si bien qu’en 1945, une nouvelle manufacture plus moderne est crée à La Côte-aux-Fées qui permettra des développements dans le domaine du mouvement extra-plat.

En 1957, la manufacture Piaget lance le Calibre 9P (mouvement mécanique à remontage manuel extra-plat), puis en 1960, le Calibre 12P constituant une réelle avancée pour l’horlogerie avec ses 2.3 mm d’épaisseur (mouvement automatique le plus plat du monde) permettant aux l’horlogers Piaget d’être de nouveau reconnus pour leur travail visant l’excellence. Les deux calibres créés par la marque donnent la possibilité aux designers Piaget de faire valoir leur travail en proposant des montres toujours plus prestigieuses. Ces avancées permettront le lancement de la montre joaillière. En 1957, Piaget présente la montre pour homme Emperador, modèle d’exception rassemblant toute la précision des horlogers suisse, et faisant suite aux créations de montres bagues, montres monnaies, montres boutons de manchettes et des premières parures joaillières. En 1959, la marque Piaget lance sa première boutique à Genève en Suisse.

La marque suisse réussit le pari d’allier un savoir-faire dans le domaine de la joaillerie, ainsi qu’une expertise reconnue dans la production de mouvements mécaniques extra-plat. C’est cette réunion de talents qui permettra à Piaget de devenir une marque de luxe d’exception.

En 1964, les montres dotées de cadrans en pierres dures (lapis-lazuli, onynx, turquoise et oeil de tige) font leur apparition, tout comme les montres manchette. Le Calibre 7P, est quant à lui présenté en 1976 et prouve une nouvelle fois l’avancée de la marque avec un mouvement à quartz, le plus petit de sa génération.

La fin des années 1970 voit le lancement de la montre Piaget Polo, une montre icône pour la marque horlogère suisse qui fait le bonheur des stars du moment. A partir de 1980, Yves Piaget prend la tête de l’entreprise familiale et poursuit le travail de ses prédécesseurs en faisant de l’horlogerie Piaget, un incontournable pour les hommes et les femmes à la recherche de produits d’exception. L’horloger lance ainsi en 1986 la collection Dancer et propose aux femmes des parures joaillières. 

La maison Piaget rejoint en 1988 un groupe de luxe, qui prendra quelques années plus tard le nom de Richemont, tout en gardant son goût de l’excellence. C’est dans cette continuité que le joaillier lance Possession en 1990 puis la collection de bijoux Limelight.

En 1998, Miss Protocole caractérisée par ses bracelets interchangeables est dévoilée au public tout comme la collection Altiplano et ses montres extra-plates perçues comme des montres racées alliant élégance et pureté. Un an plus tard, retour aux sources avec le lancement de la ligne Emperador, clin d’œil à un modèle des années 1950 revu pour l’occasion et incorporant les mouvements les plus sophistiqués de Piaget.

En 2001, la maison Piaget inaugure une nouvelle manufacture de Haute Horlogerie aux portes de Genève réunissant plus de 40 métiers de la joaillerie de l’horlogerie. La même année est marquée par le retour d’une montre prestigieuse, la Piaget Polo, bénéficiant d’une touche de modernité par rapport au célèbre modèle lancé à la fin des années 1970.    

En 2002, la marque de luxe propose la collection de bijoux Magic Reflections et présente le premier tourbillon Manufacture Piaget sous le Calibre 600P. Avec ses 3.5 mm d’épaisseur le tourbillon Manufacture Piaget est le plus plat du monde.

L’année 2004 est celle des 130 bougies pour la maison Piaget, qui depuis les débuts dans l’atelier familial de Georges Edouard Piaget a su développer, au fil des décennies, une conception de l’élégance associée à la modernité et à l’excellence de l’innovation des horlogers suisses.

La marque de montres de luxe, d’horlogerie d’exception et de joaillerie de prestige poursuit après cet anniversaire les innovations, et propose dès 2005, un calibre flyback à double fuseau horaire de 5.6 mm d’épaisseur permettant à l’horloger suisse de rentrer dans le cercle très restreint des marques proposant leur propre mouvement chronophage.  En 2010, Piaget lance une nouvelle famille de calibres extra-plats, rendant hommage au calibre 12P lancé en 1960. La génération 1200P et 1208P est reconnue par le monde de l’horlogerie, avec ses 2.35 mm d’épaisseur, comme le calibre le plus plat du marché, s’inscrivant ainsi dans la continuité d’une marque et de son fondateur Georges Edouard Piaget, toujours en quête d’excellence : « Toujours faire mieux que nécessaire ».???

Vidéo de présentation de la marque Piaget