oila une montre Pequignet qui sort de l’ordinaire… la Royal Triomphe joue et assume la carte de la différenciation, une montre au diamètre assez généreux qui dispose d’une personnalité « très personnelle » en comparaison des autres collections Pequignet. Mais une chose est sûre, la Royal Triomphe de Pequignet devrait trouver son public : les connaisseurs et amateurs de belle horlogerie…

Fondée en 1973 par Emile Pequignet, la manufacture française basée à Morteau dans le Jura connaît depuis 3 ans une seconde jeunesse avec l’arrivée à sa tête de Laurent Katz, un entrepreneur qui compte bien positionner la marque où elle mérite d’être, c’est à dire à l’égale des belles maisons suisses !

Pequignet Royal Triomphe réf 9021448

La pari de relancer la marque et symboliser la renaissance de la belle horlogerie française semble bel et bien sur le bon chemin comme nous le confié il y a quelques jours le patron de la marque qui, à l’approche de l’édition 2015 de Baselworld nous avait confirmé la progression des ventes de montres Pequignet en 2014.

La Royal Triomphe peut en tous cas symboliser avec l’ensemble de la collection « Manufacture » de la marque le rayonnement de la belle horlogerie française à l’internationale. La marque propose avec sa collection haut de gamme des montres de luxe équipées d’un mouvement totalement conçu et assemblé en interne ! De quoi donner une belle leçon d’horlogerie à pas mal de maisons suisses…

Pequignet Royal Triomphe réf 9021448
Pequignet Royal Triomphe réf 9021448

La Pequignet Royal Triomphe ici en images est une montre au boîtier généreux de 44 mm de diamètre en Titane traité noir sablé sur lequel se positionne une lunette en or rouge et titane noir. Une couronne en or rouge marquée du Lys Royal en relief et une plaquette positionnée à l’opposé propose une harmonie prestigieuse entre boîtier, couronne, lunette mais aussi cadran…

Le cadran de la Moorea Royal Triomphe en fibre de carbone noir opalin avec appliques et logos dorés présente les complications horlogères du fameux « calibre royal » réalisé en interne chez Pequignet : petite seconde à 4 heures, indicateur de réserve de marche à 8 heures, jour et date du jour dans un double guichet en appliques dorées à 12 heures.

Les aiguilles des heures et minutes en acier sont dorées et complètent une harmonie générale mise en relief par des pointes de rouge du coté notamment de l’aiguille de la petite seconde et de la réserve de marche. Que l’on aime ou pas, le cadran est ici doté d’une vraie personnalité…

Pequignet Royal Triomphe réf 9021448

Au dos du boîtier, le calibre royale présente un spectacle très intéressant avec une masse oscillante soleillée et rodhiée marquée d’un Lys Royal doré et une finition soignée du mouvement avec ponts et platine perlés, colimaçonnés et Côtes de Genève…

Pequignet Royal Triomphe réf 9021448

La Pequignet Royal Triomphe dans la version référence 9021448 présentée aujourd’hui avec un bracelet en titane noir traité et grains titane traités noir est une montre classique à l’image sportive qui sort de l’ordinaire grâce à l’alliance de titane noir et d’or rouge et d’un cadran en fibre de carbone proposant un spectacle travaillé peu conventionnel… Prix de vente : 7 000 euros.


Diaporama Pequignet Royal Triomphe réf 9021448