D’ici quelques semaines aura lieu l’un des événements majeurs de l’univers de la Haute Horlogerie, le Grand Prix de l’Horlogerie de Genève, pour préparer ce grand rendez-vous, nous avons décidé de rencontrer le président du Conseil de Fondation GPHG pour en savoir plus…

Bonjour monsieur Lamprecht, avant d’en savoir plus sur l’édition 2014 du GPHG, pourriez-vous nous en dire davantage sur les fondations de cet événement ? 

Le Grand Prix d’Horlogerie de Genève – GPHG – a été créé en 2001 par deux journalistes indépendants, à savoir Gabriel Tortella et Jean-Claude Pittard. Plus tard il fût racheté par le Groupe Edipresse. En 2010, le groupe Edipresse m’a mandaté pour créer une Fondation afin de donner au GPHG l’indépendance nécessaire pour lui garantir une plus grande neutralité et assurer sa pérennité. C’est ainsi que j’ai pu fédérer l’Etat de Genève, la Ville de Genève, le Musée International de l’Horlogerie de La Chaux-de-Fonds, Time Lab détenteur du fameux poinçon de Genève et le Groupe Edipresse comme membres fondateurs et porter sur les fonts baptismaux en 2011 la nouvelle Fondation du GPHG.

Le GPHG est destiné à saluer l’excellence des productions horlogères, il est aisni un instrument de promotion de la branche horlogère dans le monde et du savoir-faire de la Suisse dans ce domaine; conçu dans un esprit fédérateur, il est aussi une compétition qui stimule la concurrence et qui favorise ainsi la créativité et l’innovation.

Carlo Lamprecht – Président du conseil de Fondation GPHG
Carlo Lamprecht – Président du conseil de Fondation GPHG

Toutes les marques suisses de renom participent-elles au GPHG ? Doit-on proposer sa candidature pour participer au GPHG ?

La participation au GPHG se fait sur inscriptions. Les inscriptions sont ouvertes chaque année début mai et les conditions de participation sont disponibles sur le site officiel du GPHG, www.gphg.org, sur lequel figure également le règlement du concours, les listes des différentes catégories et prix, la composition du Jury et d’autres informations. Toutes les marques, suisses et étrangères, peuvent s’ inscrire au GPHG. Il y a des marques qui y adhèrent chaque année, d’autres seulement lors de la sortie d’une nouvelle création, certaines s’abstiennent tout simplement. Tous les grands groupes horlogers sont présents, ainsi que de nombreuses marques indépendantes.

Quel est le fonctionnement du GPHG ?

Nous avons enregistré cette année 86 marques pour un total de 234 montres inscrites. La présélection est effectuée par notre Jury international composé de 25 membres de 15 pays différents. L’inscription au GPHG est de 500 CHF par montre participante. Les montres présélectionnées lors du premier tour de vote participent à notre exposition itinérante. Des frais de participation de 5’000 CHF sont demandés pour chaque montre retenue. Le jury se réunit à Genève quelques jours avant la cérémonie pour procéder au deuxième tour de vote et désigne sur bulletins secrets et en présence du notaire les lauréats des différents prix, qui sont de sa compétence.

Grand Prix de l'Horlogerie de Genève 2013
Grand Prix de l’Horlogerie de Genève 2013

Un jury d’expert est donc chargé de sélectionner les montres en compétition ? Sur quels critères est basé leur choix et comment ce jury est-il composé et définit ?

Le Jury est composé d’une vingtaine d’experts en horlogerie, concepteurs, horlogers, journalistes, collectionneurs ou encore détaillants, auxquels s’ajoutent quelques personnalités du monde des arts et du design, qui viennent élargir les compétences des expert et apporter une vision différente. Le jury est renouvelé d’un tiers ou d’un quart chaque année.

Le public aussi peut participer au GPHG en votant sur le site internet : www.gphg.org ?

En effet, le public est invité à désigner sa montre favorite parmi les septante montres présélectionnées. En participant au vote pour le Prix du Public, qui a lieu sur notre site internet, www.gphg.org et dans les divers lieux d’exposition, les votants prennent part automatiquement à un tirage au sort pour gagner une montre.

Est-ce « un vrai plus » pour une maison horlogère de gagner l’un des prix décernés lors de la cérémonie du GPGH ?

Oui, la conquête d’un prix est largement médiatisée dans la presse spécialisée et constitue une véritable rampe de lancement pour une marque ou un nouveau modèle. Pour les marques déjà bien affirmées elle témoigne de leur capacité d’innovation et de leur durabilité dans le marché des grands.

Grand Prix de l'Horlogerie de Genève 2013
Grand Prix de l’Horlogerie de Genève 2013

Qui pour présider cette année la cérémonie du GPHG ?

Jamais deux sans trois. Frédéric Beigbeder tiendra cette année encore le rôle de maître de cérémonie, toujours bien accompagné. Cette 14e cérémonie aura lieu en présence notamment du Monsieur le Conseiller Fédéral Johann Schneider-Ammann, Ministre suisse de l’Economie et de l’Ambassadeur du Japon en Suisse, pays qui sera l’invité d’honneur cette année.

Grand Prix de l'Horlogerie de Genève 2013
Grand Prix de l’Horlogerie de Genève 2013

Est-il possible pour les passionnés d’horlogerie d’assister à la cérémonie de remise des prix ?

Oui, les personnes qui souhaitent assister à la cérémonie en direct peuvent en faire la demande au secrétariat de la Fondation, la meilleure solution étant cependant de suivre la cérémonie en live sur notre propre site internet, sur Euronews.com, Hodinkee.com ou encore Léman Bleu Genève notre télévision locale, car le Grand Théâtre de Genève ne peut accueillir que 1500 personnes et nous ne pouvons pas satisfaire toutes les demandes.

Une montre favorite pour le Grand Prix de l’Aiguille d’Or cette année ?

Les voies d’un Jury sont impénétrables… et je m’interdis de faire un pronostic. D’ailleurs le Jury lui-même ne connaît pas les gagnants avant la cérémonie, même après avoir délibéré. Après discussions, les jurés votent sur bulletins confidentiels confiés à un huissier, seul dépositaire des résultats avant la cérémonie officielle.

 


Quelques photos de l’édition 2013 du Grand Prix de l’Horlogerie de Genève