es montres de luxe qui détiennent un certificat COSC ne sont pas si nombreuses, je vous propose aujourd’hui d’en savoir davantage sur cette certification et l’organisme la délivrant. Le COSC (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres) est une association à but non-lucratif fondée en 1973 et créée par 5 cantons horlogers suisses (Berne, Genève, Neuchâtel, Soleure et Vaud) en collaboration avec la Fédération de l’industrie horlogère suisse.

Cette association formule sur son siteweb 3 principaux objectifs :

  • Mesurer et contrôler la précision de mouvements horlogers, pour leur décerner le titre officiel de chronomètre.
  • Promouvoir le chronomètre et entreprendre toute action juridique visant à défendre et protéger ce titre sur le plan international.
  • Le COSC ne fabrique pas les chronomètres, il certifie seulement que les horlogers ont mis en place cette forte valeur ajoutée à leurs produits et il atteste qu’ils peuvent prétendre porter ce titre prestigieux.

C’est au sein de 3 laboratoires situés à Bienne, Genève et Locle que sont délivrés les certificats suite à une batterie de tests. L’association délivre chaque année plus d’un million de certificats officiels de chronomètre, un nombre pouvant paraître à première vue important, mais cela ne représente en réalité que 3% de la production horlogère suisse ! Les tests du COSC ne sont pas comme nous pourrions le croire effectués sur des montres terminées, l’association teste les mouvements.

« Pour obtenir le certificat de chronomètre, un mouvement doit non seulement être constitué des composants de la meilleure qualité qui soit, mais encore avoir fait l’objet du soin particulier des meilleurs horlogers et régleurs, durant son assemblage. »

Qu’est ce qu’un chronomètre ?

Le chronomètre est un outil permettant de mesurer une durée, c’est généralement la définition que chacun pourrait donner, pourtant ce n’est pas le sens du chronomètre au sens du COSC et de l’horlogerie de pointe. Le COSC ajoute une condition supplémentaire à cette définition, l’affichage permanent de la seconde. Voici donc la définition du chronomètre selon le COSC :

« Un chronomètre est une montre de haute précision, capable d’afficher la seconde, dont le mouvement a été testé durant plusieurs jours dans différentes positions et à différentes températures, par un organisme officiel neutre (COSC). »

A l’issue de 16 jours consécutifs de tests ou 11 jours pour le chronomètre à Quartz (contrôle de chaque mouvement individuellement selon un programme d’épreuves spécifiques à chaque genre, durant plusieurs jours consécutifs dans cinq positions et à trois températures) et de la certification, chaque chronomètre reçoit un numéro gravé sur son mouvement assurant son certificat officiel de chronomètre.

Test COSC du chronomètre mécanique

Pour recevoir ce certificat, le mouvement doit répondre à 7 critères (8 critères pour le chronomètre à Quartz) que vous pouvez retrouver ci-dessous :

Critères du COSC

Le COSC ne donne que très peu d’informations sur le nombre de certificats délivrés, voici quelques chiffres datés de l’année 2002 (si vous avez des chiffres plus récents, n’hésitez pas à nous les communiquer en commentaire pour mise à jour):

  • 1 271 934 certificats délivrés
  • 814 720 certificats délivrés pour les mouvements Rolex
  • 165 543 certificats délivrés pour les mouvements Omega
  • 131 815 certificats délivrés pour les mouvements Breitling
  • 39 016 certificats délivrés pour les mouvements Panerai
  • 20 207 certificats délivrés pour les mouvements TAG Heuer
  • 15 504 certificats délivrés pour les mouvements Baume & Mercier
  • 11 141 certificats délivrés pour les mouvements Bulgari
  • 8 005 certificats délivrés pour les mouvements Corum
  • 7 684 certificats délivrés pour les mouvements Chopard
  • 6 221 certificats délivrés pour les mouvements Tissot

Le site internet du COSC : www.cosc.ch