C’est aujourd’hui non pas une manufacture centenaire que nous recevons sur MagMontres, mais une jeune maison horlogère qui n’a pourtant rien à envier aux maisons les plus connues du grand public. Une rupture avec l’horlogerie traditionnelle, de l’innovation en veux-tu en voilà, c’est ce qu’apporte la marque de montres de luxe HYT ! Rencontre avec son CEO Vincent Perriard.

Bonjour Vincent Perriard, vous êtes l’actuel CEO de la marque de montres suisses HYT lancée en 2012 par vous, Lucien Vuillamoz, Patrick Berdoz et Emmanuel Savioz avant d’en découvrir davantage sur HYT, pourriez vous nous présenter votre parcours ? Comment êtes vous arrivé à la tête de cette marque hors du commun ?

J’ai débuté ma carrière dans l’industrie horlogère il y a de cela plus de 15 ans, en tant que responsable marketing/communication monde chez Audemars Piguet, puis, sous la férule de feu de Nicolas Hayek Senior, j’ai rejoint le Swatch Group en tant que Vice-Président International Marketing chez Hamilton, avant de fonder mon agence Brand DNA Paris, New York et Genève, spécialisée dans le branding et la stratégie de marques. Mon retour dans l’horlogerie a été mené à bien en tant que Président de Concord (Groupe Movado), où j’ai emmené la marque vers le très convoité Prix de la montre design 2008 du Grand Prix d’Horlogerie de Genève avec la C1 Tourbillon, avant de rejoindre Technomarine en tant que CEO, en 2009.

A la découverte de la marque HYT

HYT semble être la nouvelle marque qui a le vent en poupe depuis désormais deux ans, comment expliquez-vous ce succès grandissant ? Que proposez-vous de si original ?

Nous associons deux mondes complètement antinomiques, à savoir, la mécanique des fluides et la haute horlogerie. Nous avons su intégrer dans une même montre bracelet, deux mouvements de monde diamétralement opposés: un mouvement horloger sur-mesure qui a pour rôle de transmettre l’énergie suffisante au second mouvement propre et unique à HYT – le module fluide. Une fois cette énergie reçue, le piston va ainsi compresser le soufflet de gauche qui lui libèrera ensuite un liquide vert (de base aqueuse) dans le capillaire afin de repousser sa contrepartie transparente jusqu’à 18 :00. Les heures seront donc indiquées de manière continuelles, et ce jusqu’à atteindre 18h00 où par le jeu des pressions exercées et accumulées dans le système durant ces 12 heures, la came « lâchera » pour ainsi générer un rétrograde en 56 secondes environ du liquide vert.

Le succès fut au rendez-vous dès la sortie de votre première montre, la « H1 » lors de l’édition 2012 de la foire de Bâle, vous attendiez-vous à un tel succès ? Comment avez-vous géré cet afflux de commandes ?

Nous avions mesuré en quelque sorte l’ampleur du succès de la H1 en présentant nos différents premiers prototypes lors du SIHH 2012. Cependant, nous nous doutions de cet effet de buzz dans la mesure où nous introduisions enfin une réelle innovation dans le monde horloger en alliant ces deux mondes diamétralement opposés, le tout, dans une montre portable.

2012-2013 : notre carnet de commande était 5 fois supérieur à l’offre disponible

Septembre 2013 – Février 2014 : nous avons stoppé la production afin de trouver une solution à l’influence que génèrerait l’effet de la température sur la dilatation du liquide. Ainsi, nous avons pu introduire les premiers compensateurs thermiques (très concluants). Cet élément agit directement en tant que tampon lorsque les températures sont en dessus/dessous de certains seuils.

Montre HYT H1

Adoubé avec le « prix de la montre innovation » lors du GPHG 2012 et grande gagnante en matière de Buzz, la H1 a fait sensation, puis la H2, comment une jeune marque telle que HYT construit-elle son image, la marque ne semble pas se construire à coup de dizaines de millions investis dans le marketing, si ?

Effectivement, remporter ce prix de l’Innovation en 2012 au GPHG a apporté à notre marque une crédibilité dans l’industrie. Crédibilité qui de notre côté nous a également permit d’asseoir un peu plus la marque qui avait alors que 6 mois.

Montre H1 HYT

Avec 2 ans d’existence, nous n’investissons bien évidemment pas « à coup de dizaines de millions dans le marketing » mais jouissons encore du buzz de notre technologie unique au monde. De même nous faisons partie des marques horlogères qui concentrent beaucoup de notre énergie et notre budget dans la communication digitale. Notre marque est en effet visible mais elle l’est grâce à une stratégie rondement menée depuis ses débuts en 2012.

Montre H2 HYT

Quelles sont les chiffres actuels de HYT en terme de production et de ventes et quels sont vos ambitions en terme de vente pour les années à venir ? Les ateliers de production réussissent-ils à répondre à la demande ? Le carnet de commande est plein à craquer ?

Suite à Baselworld 2014, notre carnet de commande est encore plein avec notamment l’introduction de 10 nouveautés/déclinaisons dans la collection H1 (soit 15 modèles au total) et 3 nouveautés dans la collection H2. 

Nous sommes férus d’innovation et proposons donc de nouvelles couleurs de fluide qui nécessites chacune plus d’une année de R&D. Nous proposons également de nouveaux matériaux notamment pour les boîtier (polyepoxyde : résine 4 fois plus léger que le Titane mais 3 fois plus résistant ; ou alors de l’Alun316 qui est un composite d’aluminium à 75% avec un alliage de magnésium, zirconium et titanium, etc), ou alors revisitons le design à l’intérieur de certaine pièce. 

Nous nous projetons à 550 pièces produites et vendues pour 2014.

La H1 vendue au prix d’environ 40 000 euros se décline désormais dans une nouvelle version, la « H1 Iceberg », vous indiquiez il y a quelques mois, que ce modèle était appelé à se décliner à la différence du modèle H2 (110 000 euros) proposé en édition limitée (200 pièces sur 4 ans), sur quel rythme pensez vous décliner la montre H1 ?

La plupart de nos nouveaux modèles H1 sont des éditions limitées. Tout comme nos 3 nouvelles H2. Et s’en suivra avec la H3.

Voir réponse ci-dessus

L'horlogerie selon HYT

Vous avez annoncé le lancement prochain de la montre H3 à un prix inférieur à celui de la H1, quel sera l’ordre de prix de ce modèle et quand ce nouveau modèle sera t-il lancé ? Devrons-nous attendre Baselworld 2015 ? 

Bien au contraire, la H3 – qui sera présentée l’année prochaine durant Baselworld 2015 – sera une pièce complètement différente de la H1 ou la H2. La H3 sera une pièce de forme avec non plus une lecture circulaire mais complètement différente… mais ca vous le découvrirez en 2015 ! La H3 sera une pièce légèrement en dessous de 200’000 CHF et limité à 25 exemplaires ! 

En mentionnant un prix inférieur à celui de la H1, je tiens à mentionner qu’effectivement nous travaillons sur l’industrialisation de notre technologie pour ainsi proposer un modèle ayant un prix inférieur à CHF 30’000.- permettant une lecture du temps avec notre système hydro-mecanique (certes TRES différentes de ce que nous proposons actuellement) et qui ferait une formidable H4 ou H5 par exemple.

HYT s’est fait un nom sur l’association inédite de mécanique et fluides dans une montre-bracelet, indiquez l’heure avec de l’eau, du jamais fait, mais quelle idée ! Les débouchés semblent presque sans limites, devons nous nous attendre durant les prochains mois, prochaines années à des complications horlogères revisitées ou plutôt à une poursuite de la rupture avec des nouveautés et de nouveau du jamais vu en matière d’horlogerie ?

Vous avez vous même répondu à la question ! Ce que je peux vous dire, c’est que vous n’avez encore rien vu ! Nous déposons un brevet d’innovation chaque mois et ce, depuis 18 mois… Les développements 2015, 16, 17 sont exceptionnels, je pense.

HYT, vous n'avez encore rien vu !

Coté distribution, dans combien de points de vente sont actuellement distribuées les montres HYT ? Quelles sont vos ambitions sur ce sujet ? Le non conformisme de la marque l’amènera t-elle à se lancer dans la distribution en ligne comme certaines marques ? 

Nous avons actuellement 43 POS dans le monde entier et en compterons une 50aine d’ici la fin de l’année.

Nous pourrons avec HYT atteindre environ 120 POS en tout et pour tout !

Enfin pour terminer cet entretien, comme toujours, trois questions, quelle est votre modèle préféré chez HYT ? Votre modèle préféré chez « la concurrence » ? Et que portez-vous aujourd’hui à votre poignet ? 

Hors HYT – j’aime porté une Royal Oak Offshore Carbon 2007 de Audemars Piguet.

Mon modèle que je porte chez HYT aujourd’hui est la H1 Quai du Mont-Blanc (édition limitée à 22 pièces, et disponible dès l’ouverture de notre premier point de vente en propre à Genève).

Montre H1 Quai du Mont-Blanc

Le coup de coeur de l’équipe chez HYT ? La montre H2 et son fluide vert… Une envie d’évasion ? Peut-être, les vacances approchent aussi pour l’équipe !

 Montre H2 de HYT et son fluide vert