Le 18 septembre dernier, le président de la manufacture française Bell & Ross s’est vu remettre des mains du général Baptiste les insignes de Chevalier la légion d’honneur, plus haute distinction décernée par la République Française.

C’est au sein de l’Hôtel National des Invalides que Carlos Rosillo, président Bell & Ross, s’est vu remettre cette distinction entouré de collaborateurs et d’amis de la marque. Equipant depuis plusieurs années les hommes du Raid, de l’aéronavale et depuis 2008 les pilotes de chasse de l’armée française, la maison horlogère a profité et de cet événement et de la soirée qui a suivi pour présenter 2 nouveaux modèles : la Vintage WW1 Chronographe Monopoussoir et la Vintage WW2 Régulateur.

Le modèle Vintage WW1 Chronographe Monopoussoir visible ci-dessous propose une réinterprétation au plus juste des chronographes d’aviation des années 1920 ; le modèle Vintage WW2 Régulateur s’inscrit de son coté en « hommage aux instruments de mesure du temps utilisés par les navigateurs de bombardier dans les années 30-40 ».

Bell & Ross : Vintage WW1 Chronographe Monopoussoir et Vintage WW2 Régulateur

Pour clôturer cette journée de manière festive, ce sont plus de 500 personnes conviées par la marque qui ont répondu présentes, parmi lesquelles des personnalités du secteur de l’horlogerie, des médias, et bien sûr des militaires venus en nombre pour partager un moment de convivialité autour de quelques superbes garde-temps signés Bell & Ross… ?

Soirée de remise de la légion d'honneur au président de Bell & Ross