En 2010, Audemars Piguet a accueilli au sein de son cercle privilégié d’ambassadeurs de la marque, le footballeur argentin Leo Messi. C’est en 2005 que Messi découvre la manufacture suisse suite à son premier titre de Liga avec le FC Barcelone. Les dirigeants du club lui offrent une Royal Oak et c’est le début de l’histoire d’amour entre le sport et cette montre octogonale atypique née en 1972.

Collectionneur de Royal Oak et partageant la même vision de l’excellence et de l’authenticité, c’est tout naturellement qu’il devient ambassadeur en 2010.

En juillet 2012, la manufacture du Brassus lance une série Royal Oak limitée à 1 000 exemplaires, la Royal Oak edition limitée Leo Messi. Cette série limitée Chronographe Royal Oak 41mm se décline en 3 modèles en acier/tantale (500 modèles), or rose/tantale (400 modèles) et platine/tantale (100 modèles). Elle est équipée d’un bracelet en alligator et d’un bracelet supplémentaire en caoutchouc. Fini le bracelet en acier et le motif « tapisserie » si caractéristique des Royal Oak.

La touche Leo Messi est également présente en clin d’oeil dans l’écrin de ce garde-temps en forme de boîte à chaussures, laquée. Vous trouverez à l’intérieur une dédicace du joueur…

L’histoire d’amour de Leo Messi et de la montre Royal Oak

« Sur un terrain de football, j’ai toujours mis au même niveau la rigueur et la beauté du geste, la précision et l’audace, le travail et l’aisance. Or, au football comme dans l’horlogerie, le talent et l’élégance sont vains sans la rigueur de la précision. Une Royal Oak est à la fois une montre de sport et une montre de luxe. J’ai eu la chance de recevoir en cadeau ma première Royal Oak en 2005. Je suis tout de suite tombé amoureux de cette montre au design si puissant, si différent. De fil en aiguille, j’ai alors commencé à les collectionner. Et j’ai appris à connaître les valeurs d’Audemars Piguet : respect des traditions, quête absolue de la qualité, sens de l’innovation et créativité. J’ai aussi découvert que cette manufacture horlogère était l’une des rares maisons indépendantes dans son domaine, encore aux mains des familles fondatrices. Ce dernier point m’a énormément plu. Car, dans un monde dominé par les grands groupes, je trouve que l’indépendance est désormais synonyme de courage. Et l’élégance sans courage n’a pas de sens. C’est à peu près la même chose sur un terrain de football. Vous pouvez dribbler tous les adversaires et réaliser les gestes techniques les plus beaux ; si, au final, votre équipe perd le match, cette débauche d’énergie n’aura servi à rien. Je suis fier d’avoir participé à la création de cette série spéciale Royal Oak. »???

En complément, je vous propose deux vidéos, l’une sur le statut d’ambassadeur de Leo Messi pour Audemars Piguet et la seconde sur la fameuse édition limitée Royal Oak Leo Messi.