La manufacture de montres ALPINA, Aurélien DUCROZ et la Fondation RACE FOR WATER
s’associent autour du programme WATER GUARDIAN

Particulièrement sensible aux enjeux écologiques, la manufacture horlogère suisse Alpina s’engage en 2014 auprès de la fondation suisse RACE FOR WATER avec son ambassadeur, Aurélien Ducroz. Double champion mondial de Freeride et skipper arrivé 4ème à la dernière transat Jacques Vabre, il va mettre ses futures expéditions de ski et de courses au large au service de la Fondation. Ses prochains documentaires Latitude Neige/Longitude Mer en territoires inexplorés s’inscrivent parfaitement dans son engagement de « Water Guardian » pour la Fondation et témoigneront du cycle de l’eau dans une nature en constante évolution.

Un engagement pour la préservation de l’eau douce et des océans

Comprendre, partager, agir… la mobilisation pour la préservation de l’eau douce et des océans est le combat de la fondation suisse RACE FOR WATER, qui travaille avec le monde de l’éducation, de l’entreprise et la communauté scientifique autour de cet unique objectif. Elle organise de nombreuses missions autour du globe, notamment en partenariat avec de grandes ONG internationales.

Anne-Cécile Turner, directrice de la Fondation Race for Water a déclaré : «La Fondation est très fière d’accueillir ALPINA, une marque prestigieuse en tant que Partenaire Officiel ainsi qu’Aurélien Ducroz, un ambassadeur parfait pour représenter la Fondation et nous accompagner dans nos démarches de sensibilisation à la préservation de l’eau ».

Aurélien Ducroz, ambassadeur de la Fondation RACE FOR WATER depuis octobre 2013, a signé la charte du « Water Guardian ». Par cette signature, il s’engage à calculer et à réduire son empreinte en eau et à contribuer aux activités de la Fondation grâce à son talent et son expertise. Il a expliqué «être très heureux de rejoindre la famille RACE FOR WATER et fier de pouvoir s’engager auprès de la Fondation pour contribuer à la préservation de l’eau et des océans». Il rejoint l’équipe de WATER GUARDIANS, composée de l’actrice Anne Richard, du skipper Steve Ravussin et du dessinateur ZEP.

Le projet permettra à Aurélien Ducroz de relever des informations essentielles à la compréhension de l’évolution des mers et du climat des océans en déployant des balises scientifiques grâce à ses expéditions dans des territoires vierges où se rencontrent mer et montagne, rendus accessibles en voilier et qu’il explorera à ski.

Une édition limitée pour participer au financement du projet

Alpina a donc créé une montre spéciale aux couleurs de la Fondation, dont une partie des bénéfices sera reversée pour soutenir les activités d’Aurélien Ducroz : la Alpiner 4 Chronographe « Race for Water ».

Edité en série limitée à 400 exemplaires pour le monde, ce garde-temps automatique se singularise par la présence d’une boussole solaire 360° tournante couplée à une échelle 24 heures sur le pourtour du cadran : pratique d’utilisation et… inédit. Mais pas seulement…

Affichant une identité forte, ce chronographe arbore un robuste boîtier de 44 mm en acier brossé, rehaussé d’une lunette en PVD noir et finalisé d’un bracelet en cuir alligator noir. Véritable tableau de bord, le cadran soleillé argenté met en scène un compteur de 30 minutes à 3 heures et un compteur de 60 secondes à 9 heures, judicieusement positionnés dans un face à face « Bi Compax » pour une lecture rapide des données. Imposants, les index bâton luminescents ponctuent le temps avec charisme, tout en assurant une parfaite lisibilité. Etanche à 100 m, la Alpiner 4 Chronographe « Race for Water » bat au rythme du mouvement automatique de chronographe Alpina AL 860, entouré d’une cage en fer doux pour protéger le mécanisme du mouvement des champs magnétiques.

[pull_quote_center]Nous sommes fiers et heureux de soutenir la fondation Race for Water et notre ambassadeur Aurélien Ducroz dans leurs efforts pour sauvegarder la ressource la plus précieuse au monde, qui prend sa source, pour la plus grande partie, dans l’univers alpin. C’est notre devoir et notre responsabilité.[/pull_quote_center]

Guido Benedini, CEO d’Alpina