Considérée par les amoureux d’horlogerie comme l’une des plus belles marques horlogères, la maison suisse Omega (Swatch Group) s’appuie à l’image de sa rivale Rolex sur une histoire très riche qui l’a mené au fil des années depuis sa fondation en 1848 à La Chaux-de-Fonds en Suisse sur les terrains de sport grâce à son rôle de chronométreur officiel des JO, dans de folles aventures au poignet de James Bond, sans oublier bien sûr l’expédition remarquée de la marque sur la Lune lors du premier voyage de Buzz Aldrin et Neil Amstrong en 1969.

Proposant aujourd’hui des montres de luxe évoluant dans une gamme de prix s’étalant de 2 000 à plus de 600 000 euros pour le modèle Omega De Ville Tourbillon en diamants, la marque poursuit depuis ses début sa conquête des poignets masculins et féminins. Zoom aujourd’hui sur les 10 plus belles créations de la marque suisse que chacun aimerait voir un jour accrocher à son poignet !


Omega Speedmaster Dark Side of the Moon

Omega Dark Side of the Moon
Omega Dark Side of the Moon

En 2014, la maison Omega présente une nouvelle version de l’un de ses modèles iconiques en dévoilant l’Omega Speedmaster Dark Side of the Moon. Première montre à avoir été sur la lune (1969), la Speedmaster est un modèle chargé d’histoire, un modèle connu et reconnu par tous les amateurs de belles montres ! La Speed’ ou la Moonwatch comme la surnomme affectueusement les afficionados de la marque prend ici une toute nouvelle dimension, une montre sportive racée en céramique noire qui semble comme faire le pont entre passé et présent


Omega Globemaster Calendrier Annuel

Omega Globemaster Calendrier Annuel
Omega Globemaster Calendrier Annuel – Visuel Copyright Omegawatches.com

Omega enrichit d’un nouveau modèle à l’occasion de l’édition 2016 de Baselworld sa collection Globemaster en lançant l’Omega Globemaster calendrier annuel, une montre offrant les standards les plus élevés en matière de précision et de performance. Avec son cadran à douze pans « Pie Pan » (clin d’œil aux modèles Constellation de 1952) et ses aiguilles bleues polies, cette création qui propose un affichage du mois grâce à une aiguille centrale bleu vernie surprend et offre un spectacle assez saisissant. Au dos du boîtier, la montre présente l’image de la coupole d’un observatoire où se détache un ciel poli marqué des huit étoiles symboliques faisant référence aux huit plus importants records de précision établis par OMEGA ainsi qu’aux huit tests METAS auxquels une pièce d’horlogerie et son mouvement doivent répondre pour obtenir le statut de « Master Chronometer » (certification crée par Omega en 2015).


Omega Seamaster 300

Omega Seamaster 300  – Visuel Copyright Monochrome-watches.com
Omega Seamaster 300 – Visuel Copyright Monochrome-watches.com

En 2014 revient sur le devant de la scène horlogère à l’occasion du salon de Bâle une montre de plongée apparue pour la première fois en 1957, l’Omega Seamaster 300. Avec cette version revisitée, la maison suisse prend le meilleur de son modèle de 1957 mais l’adapte au goût du jour avec l’intégration de nouveautés comme la lunette dotée d’une échelle de plongée en Liquidmetal®, le bracelet extensible… Un modèle à l’allure vintage de 41 mm de diamètre (étanche à 300 mètres) disponible avec cadran noir ou bleu sablé et en édition limitée dans une version platine.


Omega Speedmaster « First Omega in Space »

Omega Speedmaster « First Omega in Space »
Omega Speedmaster « First Omega in Space » – Visuel Copyright Omegawatches.com

Chez Rolex il y a la Submariner, chez Audemars Piguet la Royal Oak, chez Omega l’icône, le modèle emblématique, c’est La Speedmaster, la Moonwatch comme elle est surnommée ! En 2012, la marque rend hommage à ce modèle mythique en présentant l’Omega Speedmaster Moonwatch « First Omega in Space », un modèle qui salue le passé de la Speedmaster réf. CK 2998, première montre Omega envoyée dans l’espace en 1962 au poignet de l’astronaute Walter Schirra lors de la mission « Sigma 7 » du programme Mercury. Deux ans plus tard, la Speed’ devient le modèle utilisé pour toutes les missions habitées de la NASA… Cinquante ans après ce premier voyage, Omega remet ainsi au goût du jour la montre en respectant le design (avec notamment un fond de boîtier estampé de l’Hyppocampe original de 1962) et les lignes de l’époque.


Omega Seamaster Bullhead « Rio 2016 »

Omega Seamaster Bullhead « Rio 2016 »
Omega Seamaster Bullhead « Rio 2016 » – Visuel Copyright Omegawatches.com

Sans surprise et pour la 27ème fois, Omega sera en 2016 le Chronométreur Offciel des Jeux Olympiques de de Rio au Brésil. A cette occasion 2 montres ont été présenté dont la Seamaster Bullhead « Rio 2016″ , une montre au design et au style unique qui annonce la couleur… Du bleu, du jaune, du vert, du rouge, du noir, c’est bien cela, direction les JO au Brésil ! Véritable coup de jeune pour ce boîtier bullhead présenté pour la première fois en 1969, un modèle sportif et dynamique produit à seulement 316 exemplaires !


Omega Speedmaster CK2998

Omega Speedmaster CK2998
Omega Speedmaster CK2998 – Visuel Copyright Omegawatches.com

En 1959, la maison suisse présentait l’Omega CK2998, l’un des modèle de Speedmaster parmi les plus appréciés et les plus recherchés par les collectionneurs. En 2016, le modèle revient à l’occasion de la foire de Bâle avec une version revisitée en édition limitée à 2 998 exemplaires. La tradition est au rendez-vous ; boîtier symétrique en acier inoxydable, aiguilles Alpha classiques, trotteuse style « lollipop » revêtue de Super-LumiNova, compteurs de chronographe… Un modèle au bleu profond repris sur les compteurs du chronographe, la piste des minutes, l’échelle tachymétrique et le bracelet cuir. Notons également la présence sur le fond vissé du médaillon originel Speedmaster Seahorse, un élément rare qui fera ainsi facilement oublier l’absence de fond saphir…


Omega Speedmaster X-33 Solar Impulse

Omega Speedmaster X-33 Solar Impulse
Omega Speedmaster X-33 Solar Impulse – Visuel Copyright Omegawatches.com

Fruit du partenariat entre Omega et le projet Solar Impulse (Tour du monde à bord d’un avion alimenté exclusivement par l’énergie solaire), le modèle Speedmaster X-33 Solar Impulse est construit à partir d’un boîtier de 45 mm en titane ultra léger pourvu d’une lunette en céramique avec échelle en nitrure de chrome et attaché au poignet par un bracelet NATO bleu en polyamide avec bordure verte. Une montre produite à 1 924 exemplaires en référence à l’année où fut accompli le premier tour du monde en avion…


Omega De Ville Trésor

Omega De Ville Trésor – Visuel Copyright Hautetime.com
Omega De Ville Trésor – Visuel Copyright Hautetime.com

Peut-être la montre préférée de l’acteur américain Georges Clooney qui s’est marié avec ce modèle en 2014… Le modèle De Ville Trésor en or blanc d’Omega a été présenté début 2014 lors de la foire de Bâle, une montre classique au design intemporel avec un air de vintage grâce notamment à son cadran au motif « Clous de Paris » qui nous transporte en 1949, date à laquelle le modèle rejoint pour la première fois les collections de la marque.


Omega Seamaster Aqua Terra « GoodPlanet »

Omega Seamaster Aqua Terra "GoodPlanet" GMT
Omega Seamaster Aqua Terra « GoodPlanet » GMT – Visuel Copyright Omegawatches.com

A l’occasion de Baselworld 2016, Omega a présenté la Seamaster Aqua Terra « GoodPlanet » GMT, une montre qui nous transport avec ses tons bleutés sur les index appliqués, le logo et les aiguilles facettées sur un cadran blanc laqué au coeur des océans… Le modèle se détache de la collection en ne reprenant pas le motif « teck » si caractéristique. Au dos du boîtier, on retrouve sur le fond l’inscription « GOODPLANET FOUNDATION« . Une montre épurée symbolisant l’engagement d’Omega pour la préservation de l’environnement, la marque reversera d’ailleurs une partie des recettes générées par ce modèle au profit du financement intégral des projets « Time for the Planet ».


Omega Seamaster Planet Ocean

Omega Seamaster Planet Ocean
Omega Seamaster Planet Ocean – Visuel Copyright Omegawatches.com

Introduite par la marque en 1948, la Seamaster est une montre de plongée capable de résister à des immersions à près de 1200 mètres de profondeur pour certains modèles. La Seamaster est également connu pour son rôle parfois crucial au poignet de James Bond depuis 1995 et le mythique GoldenEye ! Seamaster Diver, Seamaster Aqua Terra et bien sûr Seamaster Planet Ocean 600M, la montre portée par l’agent 007 (Daniel Craig) dans Skyfall, une montre  acquise par un collectionneur pour la modique somme 195 000 euros…