L‘édition 2015 du salon de l’horlogerie et de la bijouterie de Bâle en Suisse a fermé ses portes le 26 mars dernier. Durant une semaine, les grandes maisons horlogères ont pu présenter leurs nouveautés 2015, leurs dernières créations… Rolex, Patek Philippe, Breguet, Omega … toutes ou presque étaient présentes ! Retour aujourd’hui avec Nicolas, fondateur de l’Oyster Passion Club, sur les nouveautés Rolex 2015 et le sentiment des aficionados de la marque suite à la présentation des nouveautés.

Bonjour Nicolas, Rolex a enfin dévoilé ses nouveautés il y a quelques jours, que penses-tu du cru Rolex 2015 ?

Comme toujours, quand on aime une marque on est assez critique sur les nouveautés qui sortent. A l’Oyster Passion Club (OPC) j’ai remarqué que beaucoup de membres étaient déçus. Ils attendaient une nouveauté dans la gamme pro acier. L’amateur français attend surtout Rolex sur ce secteur…

On ne peut que ce réjouir en tout cas du nouveau calibre 3255. LA vraie nouveauté de ce salon. Un calibre magnifique. Très joli à voir. Le nouvel échappement Chronergy promet des performances plus qu’intéressantes. Les roues d’inversion ont été revues ce qui peut laisser penser à une réelle amélioration lorsque les innovations seront déployées au reste de la gamme.

Mention spéciale également pour les cadrans des Daydate, avec notamment un bel hommage au passé avec un cadran rappelant notamment la 6480. Beau travail sur les index et sur les jeux de lumières et textures. Au soleil, ça va être quelque chose.

Pas de nouvelle Daytona…

Et non, on l’attend depuis des années. Comme toutes les stars, la daytona fait sa diva. Elle se fait attendre. On pourra ressortir les photomontages l’année prochaine. Le mythe est bien entretenu.

Que penses-tu de la Yacht-Master Everose et son bracelet OysterFlex ?

Ca fait parti des rumeurs qui se confirment. On avait déjà parlé de ce bracelet « caoutchouc » qui était dans les tuyaux. Ca change, ça choque même certains amateurs. J’ai vu des gens comparer la montre à des Hublot, Girard Perregaux, Bulgari et pour les plus moqueurs Gucci. Finalement à force de la voir en photo ou en vrai, certains membres de l’OPC revoient leurs jugements. La Yacht-Master est une montre fun, elle assume cette étiquette. La lunette est aussi finalement très belle.

Rolex Yacht-Master en or Everose – Baselworld 2015
Rolex Yacht-Master en or Everose – Baselworld 2015

Un coup de cœur ?

Deux même. Je pense que les cadrans des Oyster Perpetual sont plutôt malins. Une montre qui reste d’une sobriété incroyable avec une toute petite touche de fraîcheur, de fun, de jeune. Ça fonctionne.

Rolex Oyster Perpetual – Baselworld 2015
Rolex Oyster Perpetual – Baselworld 2015

L’autre coup de cœur serait pour les cadrans mais surtout les lunettes des Datejust Pearlmaster. Tout en lumière, un travail de gemmologie incroyable. Rolex nous y a déjà habitué avec ses dégradés sur la Daytona Rainbow. On aime ou pas mais force est de reconnaître que c’est du beau travail et un rendu envoûtant pour les yeux. Ça risque vraiment de faire un malheur auprès de la clientèle visée.

Rolex Datejust Pearlmaster 39 – Baselworld 2015
Rolex Datejust Pearlmaster 39 – Baselworld 2015

Oyster Passion ClubOyster Passion Club
Club français des passionnés de montres Rolex fondé en 2013. Nous sommes « un club de rencontre autour de Rolex« .