C’est Ulrich Herzog qui nous fait le plaisir aujourd’hui d’intervenir sur MagMontres pour répondre à quelques une de nos questions et nous faire découvrir plus en détails l’univers de la marque horlogère Oris née en 1904 à Hölstein, près de Bâle.

Bonjour Ulrich Herzog, vous avez en 1982, alors que vous étiez directeur marketing de Oris racheté l’entreprise avec Dr Rolf Portmann alors directeur général de la marque, comment s’est passée cette période et comment avez-vous réussi à repositionner la marque ?

Bonjour à tous. Merci pour cette interview. Dans les années 70, l’arrivée du quartz a plongé le monde horloger dans un contexte extrêmement difficile. Pas d’exception à la règle pour Oris qui a beaucoup souffert. En 1982 , nous avons décidé de racheter l’entreprise. Notre volonté était de lui donner un nouveau souffle et de proposer des gardes-temps différents sur le marché. Notre idée était, et est toujours, d’imaginer des collections attractives, innovantes et de proposer une gamme de prix raisonable.

C’est lors d’un voyage en Asie que j’ai noté l’intérêt des Japonais jeunes et branchés pour les montres mécaniques. En observant ce marché dynamique, je me suis dit que c’était une un parti pris tout à fait intéressant et cohérent pour Oris qui possède, par son histoire, de grandes compétences techniques de précision. Exploiter cette niche était une évidence ! C’est pour cela, qu’aujourd’hui la fabrique propose exclusivement des montres 100% mécaniques.

Oris-, 110 ans en 2014

Marque centenaire, comment définiriez-vous l’esprit, l’univers de la marque et des montres Oris ? Et quelle pourrait être la définition d’une belle montre pour l’entreprise ?

Oris propose des modèles aux fonctions et complications créées pour des besoins réels, avec un rapport qualité prix très intéressant. Des montres pour des besoins « réels » en accord avec notre philosophie « Real Watches for Real People » (en français : «  Des montres authentiques pour des personnes authentiques »). Nos gardes-temps sont déclinés autour quatre univers : la culture, l’aviation, la plongée et l’automobile.

Oris s’est forgé une solide réputation internationale pour la qualité de ses montres mécaniques, comme nous les appelons, High-Mech fabriquées intégralement en Suisse. Cette perfection technique est symbolisée par le Rotor Rouge, souvent visible à travers le fond du boîtier. Devenu une marque déposée Oris en 2002, le rotor rouge contribue à prévenir les contrefaçons. Une belle montre mécanique pour Oris doit avant tout être précise, innovante et fonctionnelle.

Vous avez décidé durant les années 1980 de réaliser un réel virage dans la politique de l’entreprise en proposant des collections 100% mécaniques tout en conservant un catalogue de montres milieu de gamme, quelle est aujourd’hui la gamme de prix proposée chez Oris et quels sont les modèles les plus appréciés, les best seller de la marque ?

Comme dit dans la précédente question, les modèles Oris propose une palette de prix raisonnable. Le prix est fonction de la technicité du garde-temps. Concernant les goûts de nos clients, les préférences varient selon les marchés. Les Européens et les Américains préfèrent les modèles sportifs innovants, quant aux asiatiques, ils préfèrent des modèles plus classiques. La Oris Big Crown ProPilot Altimeter dédiée aux pilotes et alpinistes – première montre mécanique à remontage automatique au monde à être dotée d’un altimètre – et la Oris Depth Gauge – première montre de plongée qui mesure la profondeur en permettant à l’eau de pénétrer à l’intérieur de la glace saphir du garde-temps – connaissent actuellement un grand succès sur le vieux continent et l’Amérique.

Oris, « Real watches for real people », quand, comment et pourquoi est né ce slogan qui accompagne la marque ?

Ce slogan a vu le jour en 2008. Mais bien plus qu’un simple slogan, c’est le cœur de la marque qui est exprimé par ces cinq mots. C’est un mantra, une ligne de conduite, qui dure depuis 110 ans et que l’on souhaite appliquer pour l’avenir. Nous souhaitons toujours exploiter et pousser nos modèles vers l’innovation en utilisant le savoir-faire horloger de la marque, tout en s’adressant aux besoins « réels » de nos clients.

Oris "Real Watch for Real People"
Oris « Real Watch for Real People »

L’Asie représente 50% du chiffre d’affaires de l’entreprise, avez-vous mis en place une stratégie pour contrer le ralentissement chinois ? D’autres régions sont-elles en ligne de mire pour poursuivre le développement ?

Oris est une fabrique indépendante et financièrement autonome. Ce qui implique beaucoup de latitude stratégique mais aussi de ne pas, comme je dirais, « mettre tous nos œufs dans le même panier ».  Pour nous, le marché asiatique est très intéressant mais nous étions conscient du risque d’un tel ralentissement. Mais même face à ce constat, Oris a réussi à enregistrer une hausse de ses ventes, dix fois plus importante que le développement du marché horloger chinois.  Il en va de même pour les marchés européens et américains, où nous avons constaté le même schéma, ce qui est un excellent indicateur de fiabilité et qui confirme notre stratégie.

Montres Oris

Oris a renoué depuis peu avec la fabrication d’un mouvement propre baptisé « calibre 110 », une série limitée à 2 fois 110 pièces qui fut un succès, pourquoi ce choix ? L’idée est-elle à terme de produire vos propres mouvements pour l’ensemble de vos collections ?

Comme vous l’avez compris, nous bénéficions d’une force technique en interne et c’est pour cela que nous avons travaillé, et cela depuis des années, à créer notre propre mouvement. En plus d’innover sur des fonctions telles que le World Timer, le Pointer Day, le Régulateur, le Pointer Moon et bien d’autres, il faut savoir que depuis 1904, Oris a tout de même crée 279 calibres. Avec ce calibre, nous ne faisons que renouer avec l’histoire de la marque. Dans cette lignée, nous souhaitons écrire de nouveaux chapitres avec «  le Calibre 110 ». Le modèle Oris 110 Years Limited Edition, au-delà de ce calibre interne, recèle aussi d’innovations techniques telle qu’une réserve de 10 jours de marche avec une indication réserve de marche non-linéaire brevetée.

L'horlogerie chez Oris

Ce calibre étant assemblée à la main, il peut difficilement équipé toutes nos montres. D’une part, car certaines n’en ont pas l’utilité, d’autres car son coût ferait exploser les prix ! Nous allons continuer à créer des montres de qualité répondant à l’air de l’industrialisation en utilisant des mouvements tiers. Concernant le calibre développé en interne, tout ce que je peux vous dire est suivez bien les actualités Baselworld.

Si vous deviez nous parler de deux montres Oris ? 

Difficile de choisir. Tous ces modèles sont comme des enfants pour moi ! Mais, si vraiment je dois faire un choix, ce serait deux modèles techniques, performants et innovant : la Oris Depth Gauge et la Oris Big Crown ProPilot Altimeter.

La Oris Big Crown ProPilot Altimeter a été entièrement conçue pour servir d’instrument fiable et performant aux pilotes, aux alpinistes, aux explorateurs et aux chercheurs scientifiques qui travaillent en altitude. Son boîtier robuste en acier inoxydable renferme un mouvement automatique Oris, ainsi qu’un mouvement baromètre et altimètre barométrique mécanique suisse. La conception de l’aiguille de l’altimètre a été l’un des défis majeurs des ingénieurs Oris.

Pour concevoir un mécanisme altimétrique suffisamment petit pour s’intégrer dans une montre-bracelet, l’aiguille devait être extrêmement légère, mais assez rigide, pour éviter les écarts de tolérance et donc les imprécisions de lecture. La solution était de la réaliser en fibre de carbone laminée. L’aiguille est donc sept fois plus légère, mais dix fois plus rigide que celles des montres traditionnelles. La couronne de ventilation et de réglage multifonction, la configuration coaxiale des mouvements de l’altimètre et de la montre, dont un support de mouvement articulé, ainsi que l’aiguille de l’altimètre en fibre de carbone, aspects techniques déjà mentionnés dans les paragraphes précédents, font l’objet d’un brevet Oris.

Oris Big Crown ProPilot Altimeter
Oris Big Crown ProPilot Altimeter

La Oris Depth Gauge est un modèle qui révolutionne le monde de la plongée professionnelle, où la sécurité et la protection sont primordiales. Les ingénieurs Oris ont appliqué la loi de Boyle-Mariotte à la montre Oris Aquis Depth Gauge brevetée. La glace saphir spéciale, 50% plus épaisse qu’une glace de qualité d’épaisseur moyenne, est dotée d’une cannelure latérale qui effectue un mouvement antihoraire autour du cadran, pour s’arrêter entre une et deux heures. A 12 heures, un trou mène à cette cannelure. Véritable prouesse technique, l’attache entre la glace saphir et le boîtier est scellée par un joint en caoutchouc. Dans la descente, l’air à l’intérieur de la cannelure est compressé par la pression de l’eau environnante, ce qui permet à l’eau de pénétrer par le trou à 12 heures.

Oris Depth Gauge
Oris Depth Gauge

Le bord, à la fois gris clair et gris foncé, différencie l’eau de l’air comprimé en descendant ou en montant «dans le gris». Il indique ainsi la profondeur au niveau des graduations situées sur le pourtour du cadran. La sécurité du plongeur est cruciale et la gauge de profondeur innovante d’Oris garantit une mesure précise de la profondeur. L’indicateur ne bénéficie d’aucune inertie et ne retarde pas l’indication précise et actuelle de la profondeur – particulièrement utile pour les pauses de décompression à des profondeurs moindres. Le boîtier en acier inoxydable a l’allure des instruments de navigation, avec une lunette supérieure unidirectionnelle et un insert en céramique noir. Etanche à 500m, Oris Aquis Depth Gauge constitue une percée technique dans la mesure de la profondeur, elle est le nouveau jalon dans le domaine des montres de plongée.

Ces montres s’adressent aux personnes actives qui mènent une vie moderne. Fonctionnelles, elles sont le reflet de la philosophie de la marque.

Oris s’est fait une place dans le monde des sports mécaniques (automobile & aviation) avec notamment des partenariats avec Audi Sport, Swiss Air Racing, Williams F1… Comment ces choix de sponsoring sont-ils réalisés ? D’autres partenariats sont-il à l’étude ?

Que ce soit pour l’aviation, l’automobile ou les deux autres univers Oris, les partenariats font l’objet d’études rigoureuses. La maison travaille avec des entités qui font écho à notre philosophie : la passion, l’exigence et l’innovation. Par exemple, notre sponsoring avec l’écurie Williams dure depuis 11 ans. Une fidélité due notamment au fait que nous partageons le  même esprit de compétition, de rigueur et de technicité.

Oris en F1 avec l'écurie Williams
Oris en F1 avec l’écurie Williams

Pour ce qui est des sponsoring à venir, nous sommes en discussion avec plusieurs partenaires potentiels mais tant que rien n’est fait, il est encore trop tôt pour en parler.  Mais s’il y a partenariat, ils répondront aux mêmes critères que les précédents.

Quels sont les projets à venir et les ambitions d’Oris pour les années à venir ? Des nouveautés en préparation pour l’édition 2015 de Baselworld ?

Oris compte bien rester indépendante stratégiquement et financièrement. Nous souhaitons suivre le même fil rouge à savoir : créer des montres mécaniques à complications et fonctions innovantes. Des montres qui ont du sens et qui répondent à des besoins réels. Et, nous souhaitons constamment repousser les limites des innovations déjà existantes. Nos montres font souvent l’objet de brevets. C’est le savoir-faire de la marque et l’essence même de la maison.

Comme vous pouvez l’imaginer, nous sommes dans les starting block pour Baselworld 2015. Cela approche à grands pas. C’est toujours un moment excitant car nous avons hâte de mettre en lumière les nouveautés Oris. Mais attendons Baselworld, pour ne pas dévoiler toutes nos surprises.

Que portez-vous aujourd’hui à votre poignet ? Pourquoi ce choix ? (Pourriez-vous nous envoyer une photo de votre montre à votre poignet pour illustrer votre réponse ?)

Il m’arrive de porter des modèles existants ou des prototypes mais actuellement, je porte la Oris 110 Years Limited Edition, équipée du Calibre 110. Etant responsable de cette maison, je suis d’autant plus fier de la porter car elle représente pour moi l’histoire de la fabrique et le travail des équipes Oris. Cette montre a donc une valeur particulière pour moi car c’est l’accomplissement et l’aboutissement d’un savoir-faire qui perdure et ne cesse d’évoluer. C’est très agréable de la porter car elle est le symbole de notre travail. De plus j’aime son aspect épuré et classique ainsi que ses multiples fonctions…

Montre Oris 110 Years Limited Edition - Ulrich Herzog
Montre Oris 110 Years Limited Edition – Ulrich Herzog