C’est aujourd’hui avec le grand patron de la marque horlogère aux 365 événements par an que nous allons faire connaissance, le directeur de la maison suisse Hublot, Ricardo Guadalupe. Depuis son arrivée aux manettes en 2012, le successeur de Jean-Claude Biver n’a laché aucun lest, la marque Hublot continue son avancée à 100 à l’heure !

Bonjour Ricardo, avant de parler de la maison Hublot, des nouveautés, des projets, parlons un peu de l’homme à la tête de ce beau « paquebot » , pourriez-vous nous présenter votre parcours ? Comment êtes vous tombé dans la marmite horlogère ?

D’être né dans l’un des berceaux de l’horlogerie de luxe, Neuchâtel ! Plus sérieusement, cet univers me fascine depuis l’enfance, sans doute grâce à mon père, chargé de la fabrication d’horloges atomiques. Plus tard, j’ai concrétisé cette passion lorsque Bulgari, qui n’était alors qu’une petite structure, m’a engagé en tant que chef de produit.

Jean-Claude Biver & Ricardo Guadalupe
Jean-Claude Biver & Ricardo Guadalupe

Quant à la suite de ma carrière, je la dois beaucoup à ma rencontre avec Jean-Claude Biver, en 1994, à l’occasion de Baselworld. J’étais très impressionné. Lui, qui était alors directeur général de Blancpain, m’a dit que je devrais un jour intégrer son équipe. C’est ainsi que j’ai rejoint la marque en 1997, avant de suivre Jean-Claude Biver dans l’aventure Hublot, dès 2004, animé par le désir de bousculer en sa compagnie les conventions de l’horlogerie traditionnelle.

La maison Hublot nous a dévoilé quelques belles nouveautés à l’occasion des « Geneva Days », mais avant d’en savoir davantage, pourriez-vous nous dresser le bilan de l’année 2014 ?

L’année 2014 a été marquée par un évènement important pour Hublot : le partenariat avec la 2014 FIFA World Cup. Ca aura été le plus gros évènement auquel nous aurons participé jusqu’à présent. À l’inverse de la précédente édition qui s’est tenue en 2010 en Afrique du Sud, cette compétition nous a permis de progresser à pas de géant. Les tableaux électroniques de remplacement des joueurs que nous avions créés il y a quatre ans arboraient en juin dernier une forme légèrement modifiée afin de ressembler à la Big Bang. Cette subtile adaptation a tissé un lien très fort avec l’une de nos réalisations emblématiques et elle a renforcé l’image de notre marque aux yeux d’un large public international. Pendant les quatre semaines de la compétition, nous avons bénéficié de plus de 20 minutes de retransmission télévisée. En bref, nous avons enregistré un fantastique retour sur investissement. Cet évènement a considérablement accru le degré de notoriété de Hublot et attiré de nombreux visiteurs dans les magasins de nos concessionnaires et nos boutiques.

Nous avons enregistré une hausse de 13% de nos ventes par rapport à l’année précédente. Donc on peut dire que l’effet a été très positif.

Hublot partenaire de la Coupe du Monde 2014 de football
Hublot partenaire de la Coupe du Monde 2014 de football

Par ailleurs, nous bénéficions d’une très forte présence en Amérique latine. La Chine affiche de constants résultats remarquables, sans mentionner les États-Unis, le Moyen-Orient, l’Asie du Sud-Est et l’Europe. Il existe actuellement 77 boutiques Hublot, dont 21 sont gérées par la marque.

Si vous deviez nous présenter en quelques lignes 3 belles montres Hublot dévoilées en 2014 ?

Hublot Classic Fusion Tourbillon Répétition Minutes Cathédrale - GPHG 2014

Tout d’abord, la grande gagnante du prix de la meilleure sonnerie au Grand Prix d’Horlogerie de Genève, la Classic Fusion Tourbillon Répétition Minutes Cathédrale. Il s’agit de la deuxième Répétition Minutes Tourbillon avec un nouveau mouvement 100% Manufacture Hublot, et son double timbre cathédrale.

Elle est née de la volonté de poursuivre sur la voie de l’indépendance qui veut que Hublot soit à même de concevoir et produire ses propres mouvements, la marque a présenté en 2014 sa deuxième Répétition Minutes couplée à un tourbillon.

Ensuite, la Big Bang Unico FIFA World Cup, montre officielle de la Coupe du Monde au Brésil.

Et pour finir, la Spirit of Big Bang King Gold Ceramic, première montre de forme tonneau dévoilée chez Hublot. C’est tout l’esprit Big Bang, les codes Big Bang avec les 6 vis en titane de forme H traversant la lunette de la montre, les Oreilles de chaque côté, les attaches bracelet, etc.

A l’occasion des Geneva Days, vous avez présenté durant 5 jours quelques une de vos nouveautés 2015 à l’image de la superbe Big Bang Broderie… Quel bilan dressez-vous de ces quelques jours genevois ?

Les Geneva Days sont un rendez-vous établit pour Hublot et très attendu par nos clients. Cette année encore, nous avons obtenu de bons résultats commerciaux.

Fin mars, le Baselworld sera pour Hublot comme pour l’ensemble de la branche un rendez-vous incontournable, que représente la foire de Bâle pour la marque ? Pourriez-vous et avez-vous déjà songé à faire l’impasse sur ce salon horloger de référence pour la profession ?

Baselworld est une institution pour l’industrie horlogère. Il est inconcevable de ne pas y participer. Il s’agit certes d’un investissement important qui est compensé par une opportunité commerciale d’envergure et qui nous permet en un peu plus d’une semaine de rencontrer l’ensemble de nos clients qui viennent des 4 coins du monde.

Nous avons déjà grâce au Geneva Days pu découvrir quelques une de vos nouvelles créations, mais à quelques jours désormais de Baselworld, avons-nous le droit à quelques confidences ? La femme à l’honneur cette année chez Hublot comme elle a pu l’être au SIHH de Genève ? Quelques créations spectaculaires à venir ? C’est le moment de faire des annonces ou de nous donner quelques pistes Ricardo…

S’agissant des 10 ans de la Big Bang, il est certain que nous allons présenter des nouveautés qui mettent en avant d’une part notre savoir-faire horloger et d’autre part notre expertise dans la fusion des matériaux.

Nous avons dévoilé en preview il y a quelques semaines une de nos nouveautés pour Bâle, la Big Bang Ferrari Speciale qui bénéficie d’un nouveau cadran avec une maille en croisillons qui rappelle la calandre des Ferrari.

Nous allons également dévoiler des pièces exceptionnelles de Haute Joaillerie.

Courant janvier, la Banque Nationale Suisse a, en quelques instants, déstabiliser l’ensemble de l’industrie horlogère suisse, que pensez vous de cette décision et quelle impact pour Hublot, mais aussi plus globalement selon vous pour la branche horlogère suisse ?

La seule chose que je puisse vous dire est que la décision de la BNS a un impact pour l’industrie horlogère suisse. Il n’est pas notre rôle de commenter ces décisions ; cependant nous allons devoir gérer dans le temps des ajustements à la fois auprès des fournisseurs et vers les clients.

En 2015 quelles sont les grands projets et les ambitions de la marque ? A quoi devons-nous nous attendre ?

L’année a commencé avec la Coupe du Monde de Cricket. Hublot est à nouveau Premier, Unique, Différent en étant la 1ère marque de luxe à investir dans ce sport. Ce nouveau partenariat va nous permettre de soutenir notre ambition commerciale en Australie et en Inde.

Hublot investit dans le monde du Cricket
Hublot investit dans le monde du Cricket

Et nous avons également de nouveaux ambassadeurs comme Bar Refaeli qui incarne la féminité de la marque, elle est le visage de notre nouvelle Big Bang Broderie ; Lang Lang, le pianiste internationalement connu est également un nouvel ambassadeur Hublot.

Nous avons annoncé il y a quelques mois un partenariat avec Italia Independent dont vous allez voir les fruits d’ici quelques jours maintenant…

Mais 2015 ce sont surtout les 10 ans de la Big Bang. Nous allons célébrer cet anniversaire avec de nouvelles pièces extraordinaires qui vont être dévoilées à Bâle.

Nous avons pris l’habitude avant de conclure nos entretiens de poser une question originale… Pour vous Ricardo Guadalupe, que représente une montre mécanique ?

Pour reprendre les mots de Monsieur Biver, une montre mécanique, c’est une boîte d’éternité.

Enfin avant de se quitter pourriez-vous présenter à nos lecteurs la montre que vous portez actuellement à votre poignet ?

Big Bang Unico All Black, équipée du mouvement manufacture Unico.

Montre Big Bang Unico All Black de Ricardo Guadalupe
Hublot Big Bang Unico All Black au poignet de Ricardo Guadalupe