Rencontre aujourd’hui avec Bruno Belamich, le fameux « Bel » de Bell & Ross. Le co-créateur de la marque française revient avec nous sur l’aventure et les inspirations de la marque, étude du style des montres B&R avec l’architecte et le designer pour qui « Chaque détail a son sens et sa fonction » , rien que ça…

Bruno Belamich, il y a 20 ans, vous avez décidé de donner naissance avec votre ami Carlos Rosillo à Bell & Ross, d’où vous est venue cette idée un peu folle d’aller vous lancer sur le marché de l’horlogerie ? Et quelle était cette idée ?

Etudiant à l’Ecole Supérieure de Création Industrielle de Paris, et passionné d’horlogerie j’ai choisi comme projet de diplôme : la création d’une nouvelle marque de montre et c’est ainsi que tout a débuté. En parallèle de mon diplôme, je suis passé de la théorie à la pratique en fondant ma propre marque horlogère avec mon ami et associé Carlos Rosillo qui à l’époque travaillé dans la finance. Notre force est notre complémentarité. Nous avons créé la  marque Bell & Ross en 1994, année de présentation de notre première collection.

Bruno Belamich, designer et co-fondateur de Bell & Ross
Bruno Belamich, designer et co-fondateur de Bell & Ross

Au départ, nous avons mis en place un partenariat fondateur avec la société Allemande Sinn, spécialiste d’horloges de navigation et de chronographes d’aviation, afin de gérer la production de nos montres.

Lorsque la première montre est sortie en 1994, la mode était au luxe tapageur. La montre Bell&Ross a -par une heureuse conjonction- pris le contre-pied du marché avec son esprit utilitaire et graphique. Cela nous a permis de nous démarquer dès le début et le succès a été immédiat.

Chez Bell & Ross vous êtes le créatif, c’est vous qui depuis 1994 façonnez et insufflez l’esprit B&R, comment pourriez définir cet esprit qui anime et fait vivre la marque ? Pourquoi cette inspiration militaire ? Une passion depuis toujours pour vous pour l’univers militaire et aéronautique ? Bruno Belamich, un féru d’histoire et d’histoire militaire ?

L’inspiration de Bell & Ross prend sa source dans le cahier des charges militaires, dans l’univers des pionniers de l’aviation, et dans le principe « la fonction crée la forme » .

Notre idée de départ avec Carlos, était de développer une gamme de montres pour les professionnels de l’extrême qui serait ensuite destinée au grand public sur le marché du luxe.

L’instrumentation de bord et l’histoire de l’aviation sont mes inspirations premières.

Historiquement ces deux mondes sont intimement liés. Quand l’on se penche sur l’histoire du secteur, la première guerre mondiale et la naissance de l’aviation ont provoqué une révolution dans le monde de l’horlogerie : le pilote devait se fier en permanence à sa vision et au temps, pour calculer les distances, les changements de cap,  son autonomie…

La montre en devenant utilitaire est passée de la poche au poignet. Le temps qui était un luxe est devenu une information vitale. Le prestige des pilotes et les valeurs héroïques  incarnaient par cet objet, l’ont popularisé. La collection Bell & Ross retrace à travers cinq modèles iconiques, l’histoire de l’horlogerie et de l’aviation militaire.

C’est parce que nous partageons avec les Armées les mêmes valeurs d’excellence, que nous sommes régulièrement sollicités par les militaires pour développer  des montres spécifiques.

Avez-vous toujours eu en tête de travailler sur le design des montres ? A quoi rêviez-vous plus jeune ?

Oui et non, j’étais et je suis encore toujours intéressé par l’univers automobile et celui des accessoires de sports. J’aurais pu travailler pour un grand constructeur automobile ou une maison comme Nike !

D’autre part, certains designers  comme Dieter Rams ou Arne Jacobsen m’ont fait rêver.

En tant qu’amateur de design au sens large, quelles sont les créations qui vous passionnent ?

Je me passionne pour beaucoup de choses comme l’architecture, l’art contemporain, les musées mais aussi la mode qui sont des sources d’inspirations constantes. Tokyo, est pour moi un condensé de ce qui se fait de plus étonnant au monde. Les Japonais ont une culture de l’objet et du visuel  fabuleuse.

L’Architecture de la maison Farnsworth par Mies van der Rohe est pour moi l’emblème architectural moderne et l’exemple même de l’approche minimaliste dont la devise est « Less is more » .

Maison Farnsworth par Mies van der Rohe
Maison Farnsworth par Mies van der Rohe

Pour revenir tout de même à B&R, pourriez-vous nous parler de la collection Aviation, vos inspirations, vos attentes, les fonctionnalités proposées ? Qu’avez-vous souhaité apporter à l’univers de la marque avec ces garde-temps ?

L’instrumentation aéronautique est une grande source d’inspiration,  la montre la plus utilitaire au monde est l’horloge que l’on retrouve à bord des avions dans les cockpits. J’ai eu envie de l’adapter aux poignets. La BR 01 a surpris au début par sa forme carrée vissée aux quatre coins. C’est aujourd’hui un succès international et notre montre iconique.

Les montres Bell & Ross répondent  à quatre principes fondamentaux : lisibilité, fonctionnalité, précision, fiabilité. Ainsi, chaque détail a son sens, sa fonction. Une rigueur technique qui s’exprime à travers des lignes pures et intemporelles.

B-REVOLUTION
B-REVOLUTION

Pour aller plus loin dans l’exploration des instruments de navigation aérienne, Bell & Ross innove année après année, avec des modèles inédits et high-tech  comme les RADAR (qui proposent  un mode de lecture inédit, inspiré d’instruments de vol) ou les BR-X1.

Même questions pour la collection Vintage ?

La collection Vintage évoque les évolutions de la montre d’aviation civile et militaire, de ses origines aux années 1960. La montre de poche, devenue montre de poignet, puis montre professionnelle, m’a inspiré trois styles de montres, témoins de trois époques. Je suis resté sur une conception moderne avec des formes classiques et épurées.

Et la collection des montres marine ?

Je conçois chaque montre Bell & Ross en fonction du milieu dans lequel elle évolue. Afin de répondre aux exigences spécifiques des plongeurs professionnels, j’ai développé  dans la collection l’instrument  Marine BR 02 en parfaite adéquation avec l’élément marin. La BR 02 avec ses lignes fluides d’adapte parfaitement au poignet, elle est étanche à 1000 mètres, lisible dans l’obscurité des grandes profondeurs, équipée d’une valve de décompression et d’une lunette tournante unidirectionnelle. Le modèle chronographe permet de mesurer simultanément plusieurs temps de plongée ou de décompression.

Il y a le style mais surtout la fonction et l’innovation. Je suis très fier d’avoir travaillé  sur la montre Hydromax qui a battue à l’époque le  record du monde d’étanchéité à 11.100 m.

Comment voyez-vous évoluer chacune des collections de la marque durant les années à venir, de nouvelles formes, de nouveaux matériaux…? Devons nous, ou plutôt pouvons nous nous attendre à voir arriver une nouvelle collection, après les montres aviation, les montres vintage, les montres marine, une collection « Troupe au sol » est-elle à prévoir ?

Nous avons déjà trois collections bien complètes adaptées à chaque usage : la collection Vintage, la collection Aviation et la collection Marine.

Nous gardons toujours une cohérence dans nos lignes et  l’innovation se porte plus sur les matériaux utilisés, les mouvements, la sophistication des pièces comme la BR-X1 que l’on vient de dévoiler, la création de nouveaux concepts comme la B-Rocket, le concept Heritage…

Si vous deviez nous parler de 2 modèles que vous affectionnez tout particulièrement ?

WW1 Heure sautante Platinum de Bell & Ross
WW1 Heure sautante Platinum de Bell & Ross

La Vintage WW1 Heure Sautante en platine avec ses attaches réalisées à la manière des anses à fil soudées sur le boîtier et son étroit bracelet qui font référence aux premières montres de poignet.

Ce garde-temps incarne le savoir-faire horloger de notre maison. J’aime son élégance et ses lignes épurées et intemporelles. Il associe avec brio la complexité d’un mouvement mécanique à la simplicité d’un système de lecture inédit.

Et bien sûr la BR 01 qui est devenu notre modèle iconique et qui est maintenant le modèle référence de notre Maison. Singulière et reconnaissable entre toutes par son boîtier carré, la montre-instrument BR 01 a bouleversé les codes horlogers traditionnels. Son design, à l’époque, était vraiment audacieux et avant-gardiste mais j’étais persuadé que cette montre saurait conquérir le plus grand nombre.  Représentative d’une philosophie de marque affichée, la BR 01 incarne à elle seule les valeurs identitaires de Bell & Ross : lisibilité, fonctionnalité, étanchéité, précision. Les Pilotes de chasse et unités d’élite l’ont d’ailleurs immédiatement reconnue et adoptée. De par sa lisibilité et sa forme, c’est la montre la plus aéronautique du paysage horloger.

Vous avez fait sensation cette année avec la présentation de 2 nouvelles créations particulièrement détonantes, la B-Rocket et la toute jeune BR-X1, des montres qui sortent de l’ordinaire, qui semblent proposer et ouvrir un nouvel univers à la marque… Vous vous êtes fait plaisir ? 

2014, est une année très riche pour Bell & Ross qui marque une étape importante pour la marque avec  l’arrivée de notre nouvelle ligne : la BR-X1 dévoilée le 15 octobre, lors de notre soirée annuelle aux Invalides. En effet, ce chronographe squelette symbolise l’évolution ultime de notre  montre iconique dans une version High-Tech. La BR-X1, est une synthèse parfaite du savoir-faire de Bell & Ross, dans le domaine des montres professionnelles de la haute complication horlogère avec un design très moderne.

Dans un tout autre domaine, nous avons présenté fin janvier, notre moto B-Rocket au Festival  Automobile International avant de lui faire faire le tour du monde et un stop sur le lac Salé de Bonneville. Lieu magique où nous avons réalisé notre film publicitaire. Je dois dire que ce voyage était absolument incroyable et il restera à jamais gravé dans ma mémoire.

Concept B-Rocket de Bell & Ross
Concept B-Rocket de Bell & Ross

Concept B-Rocket de Bell & Ross
Concept B-Rocket de Bell & Ross

Après ma première collaboration en 2011 avec Shaw-Harley Davidson, j’ai eu envie d’aller plus loin et de dessiner une moto-avion inspirée de l’univers légendaire des premiers avions à réaction américains des années 60 et des speed bikes.  Ce concept-bike, se devait d’être fidèle au design et aux principes de Bell & Ross. Une fois la moto réalisée, j’ai tout naturellement dessiné deux garde-temps complémentaires par leur taille et leurs fonctions : le chronographe BR-01 et sa petite sœur la BR-03 B-Rocket reprenant les codes de la moto.

J’aime bien me lancer régulièrement de nouveaux challenges !

Nous sommes encore à quelques mois de l’ouverture des portes de Baselworld 2015, mais j’imagine que tout est déjà sur les rails pour Bell & Ross, avons-nous le droit a une petite indiscrétion du directeur créatif de la marque ?

2015 ne sera pas une année de révolutions mais d’évolutions et tout naturellement notre nouvelle ligne BR-X1 va s’agrandir. Je vous invite à Bâle pour découvrir nos nouveautés et fêter les dix ans de notre modèle iconique.

Avant de se quitter, impossible de passer à coté bien sûr, quelle montre portez-vous actuellement à votre poignet ? 

Je porte une BR 03-92 Ceramic pour sa couleur et son confort au porté.

Montre BR 03-92 Ceramic de Bruno Belamicj
Montre BR 03-92 Ceramic de Bruno Belamicj